LA FRANCE, AIMEZ LA OU QUITTEZ LA

Publié le

Communiqué de Jean-François Touzé, conseiller régional d'ile-de-France, président de la NDR

Les sifflets qui ont accompagné mardi soir la Marseillaise lors du match France-Tunisie de football, venant après ceux du match France-Algérie et France-Maroc, constituent à l’évidence une insulte à la France et à la République.

Aucun pays ne peut, sans encourir le risque de sa dislocation, tolérer que les symboles de son existence nationale soient ainsi bafoués.

François Fillon a raison de souhaiter que si de tels évènements devaient se reproduire, les rencontres soient interrompues. Encore faut-il que l’on passe du simple vœu pieux à la mesure contraignante. C’est ce que l’immense majorité de nos compatriotes exigent aujourd’hui des pouvoirs publics.
Mais, aussi urgente et nécessaire que puisse être cette décision, elle ne saurait exonérer le gouvernement d’une réflexion sur les causes profondes de tels incidents induits par l’échec des  politiques aveugles d’immigration et d’intégration menées depuis plus de trente ans par les gouvernements qui se sont succédés à la tête de notre pays.

 La haine de la France qui s’exprime par ses sifflets comme elle s’exprime dans les émeutes de nos banlieues, met en péril les fondements de la Nation et de la République. Il est temps de dire à ceux que cette haine habite : « la France, aimez là ou quittez là ».



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article