QUAND LA MENACE SE PRECISE

Publié le

par Jean-François Touzé, Président de la Nouvelle Droite Républicaine, Conseiller régional d'Ile de France

La mise en orbite par l’Iran d’un satellite porté par une fusée de même facture que ses missiles balistiques est une très mauvaise nouvelle pour le monde libre.

Le moment approche, en effet, où les démocraties du sud de l’Europe et d’Israël seront sous la menace permanente de la République islamiste de plus en perçue par le monde musulman, au delà des clivages Chiites/sunnites, comme la puissance de référence.

Face  à ce danger mortel, l’esprit de Munich instillé par les nouveaux collabos de l’islamo-nazisme doit cesser de souffler. C’est un front uni et sans faiblesse que doivent opposer les nations occidentales à la menace nucléaire iranienne. Nous formons le vœu que l’administration Obama sache ne pas rompre avec la position courageuse et déterminée qui fut celle de Georges Bush et que l’Europe, la France en particulier, sorte de ses ambigüités et de sa timidité angélique pour fixer à l’Iran une ligne jaune au-delà de laquelle l’occident pourra se considérer en état de légitime défense.

 

Commenter cet article