MAYOTTE: OUI AU RMI

Publié le

Communiqué de Jean-François Touzé, président de la Nouvelle Droite Républicaine, conseiller régional d'Ile-de-France

La départementalisation de Mayotte, compte tenu de la situation économique, sociale, administrative, démographique, sécuritaire de cette ile majoritairement musulmane et ouverte aux vents puissants d’une immigration massive venue des Comores, de Madagascar ou d'Afrique, n’est pas une bonne nouvelle pour la France.

En évoquant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes pour justifier l’organisation de ce référendum, le gouvernement se moque des Français qui n’ont pas été consultés. Le oui massif des habitants de Mayotte n’est, certes pas, un cri d’amour à la France.

C’est un oui franc et massif au RMI, à l’aide économique et aux subventions d’une métropole qui n’avait, certes, pas besoin de ce fardeau supplémentaire.

 

Commenter cet article