SILENCE ASSOURDISSANT

Publié le

par Jean-François Touzé, président de la Nouvelle Droite Républicaine, conseiller régional d'Île-de-France

La découverte de croix gammées à proximité de lieux de cultes ou de mémoire suscite à juste raison l’indignation de l’ensemble de la classe politique.
C’est pourtant dans le silence assourdissant des mêmes élus que se sont déroulées, l’hiver dernier, les manifestations de soutien à Gaza où se banalisaient les slogans antisémites et les comparaisons abjectes entre la solution finale et l' opération menée par Tsahal contre les terroristes du Hamas
C’est dans le silence assourdissant des mêmes élus que vient de se dérouler le congrès de l’UOIF où la dénonciation du sionisme dissimulait mal les véritables cibles.
C’est dans le silence assourdissant des mêmes élus qu’un pseudo humoriste, après avoir fait du négationniste un spectacle, se prépare,  avec l’aide de quelques provocateurs professionnels, à présenter une liste anti-sioniste aux élections européennes en Île de France.

C’est dans le silence assourdissant des mêmes élus que se commettent au quotidien des actes de plus en plus violents au nom du racisme anti-français, anti-chrétien et anti-juif.
C’est dans le silence assourdissant des mêmes élus que, peu à peu, se constitue de fait une union sacrée entre les groupements islamistes, les racailles des cités, les nostalgiques paléolithiques du troisième Reich, l’ultragauche libertaire, les néo-communistes, les nationalistes radicaux et les militants tiers-mondistes, union dont le seul ciment est le rejet d’Israël et de la civilisation occidentale.

Il est toujours plus tard qu'on ne le pense...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article