BARBARIE REVENDIQUEE

Publié le

par Jean-François Touzé, président de la Nouvelle Droite Républicaine, conseiller régional d'Ile-de-France

Le meurtre barbare d’Ilan Halimi après des jours de tortures abominables, ont à nos yeux placés, sans possibilité de rachat, Youssouf Fofana en dehors de l’humanité vraie.
Mais en multipliant les provocations dès le début de son procès, en pénétrant dans la Cour d’Assises au cri d’Allah Akbar, en se revendiquant du courant salafiste, Fofana place de lui-même l’antisémitisme islamique au centre des débats.

Au delà de la douleur indicible de la mère du jeune homme martyrisé,  c’est l’ensemble de notre société de libertés que Fofana défie ainsi et avec lui ceux qui, peu ou prou, se reconnaissent dans sa haine et sa volonté destructrice ou, par leur silence s’en font les complices.
Il appartient à la justice de punir. Il appartient tout autant aux nations civilisées de se protéger

contre de tels monstres.

Sans faiblesse ni pitié.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article