OFFENSIVE REVOLUTIONNAIRE

Publié le

Communiqué de Jean-François Touzé, Président de la Nouvelle Droite Républicaine, Conseiller régional d'Ile de France


C’est à une offensive généralisée contre le gouvernement que nous assistons aujourd’hui. Mené par la gauche la plus archaïque d’Europe, les syndicats les plus politisés d’Europe, l’extrême gauche la plus virulente d’Europe, le mouvement quasi révolutionnaire qui se met en marche présente malgré sa diversité et ses antagonismes d’apparence, un front uni contre les pourtant si timides projets de réformes de l'actuelle Majorité.


Au moment où la crise financière se transforme en crise économique et sociale et où grandit l’inquiétude de millions de nos compatriotes, la Nouvelle Droite Républicaine condamne la prise en otage que constitue l’abus du droit de grève pratiqué par les syndicalistes radicaux. La NDR appelle, par ailleurs de ses vœux, la constitution d’un vrai rassemblement de la droite de conviction et de combat face à une gauche et une ultra gauche unie dans la même détestation de notre société de libertés et d’autorité.


L’heure n’est plus au compromis ni à l’ouverture à gauche. Sans volonté, sans courage, sans expression forte de cette majorité de Français qui s’est exprimé en avril 2007 en se reconnaissant dans le discours à l’époque « droitiste », national et républicain de Nicolas Sarkozy et lui a donné un mandat moralement et politiquement impératif, notre pays risque de connaitre des jours cruels.


La jonction opérée ces dernières semaines entre l’ultra gauche, certaines organisations pro islamistes et les « racailles » des cités, ajoutée à l’activisme syndical  et à la radicalisation du PS montre qu’il est sans doute plus tard qu’on ne le pensait.


Le temps est venu pour la vraie droite de se réveiller et de se faire entendre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article