NECESSITE VITALE

Publié le





Interrogé par le Journal du dimanche, Dominique de Villepin, au nom d’un gaullisme mal assimilé et de la défense pavlovienne d’une indépendance nationale fantasmée, estime, pour s’en réjouir, que « l Amérique n’est plus le centre de l’occident qui n’est plus le centre du monde ».

Nous disons, quant à nous, que tout doit être fait pour que l’occident retrouve en lui-même la force morale et la cohésion civilisationelle sans laquelle, en effet, il sombrera.

Nous disons que la notion de monde libre, loin de relever du seul souvenir de la guerre froide, constitue un concept bien vivant capable de mobiliser à nouveau nos nations judéo-chrétiennes et, à vrai dire, au-delà – le Japon par exemple ainsi que certains pays arabes modérés- face à ceux qui se dressent contre nos valeurs, nos principes et nos modes de vie.

Nous disons que cet occident aux contours larges a besoin de nos patriotismes et de nos existences nationales ou continentales, mais aussi d’une solidarité atlantique renforcée même si celle-ci doit  être redéfinie dans ses modes de fonctionnement.

Nous disons que ce monde libre ainsi réaffirmé, cette nouvelle alliance occidentale que nous appelons de nos vœux doit s’affirmer partout où nos adversaires mènent le combat contre nos libertés et qu’aucune lézarde, aucune faille, ne doit venir en altérer la solidité quand il s’agit de l’essentiel qui est la sécurité de nos Nations. Une sécurité qui passe par la lutte contre le terrorisme partout où il agit, la désignation de l’ennemi, qu’il se nomme Al Qaïda, Talibans, Hezbollah ou Hamas, par la neutralisation des menaces nucléaires et la vigilance quant à nos approvisionnements énergétiques. Une sécurité qui passe aussi par l’effort budgétaire de chaque Etat, en particulier de ceux de notre vieille Europe, en matière militaire et de renseignements.

Alors oui, nous disons que le monde, pour son équilibre et sa marche en avant, a besoin que l’occident demeure en son centre.

Nous disons enfin que l’occident a besoin -un besoin vital- que les Etats Unis d’Amérique restent la Nation puissante et centrale que nous aimons et que nous admirons.

La Nouvelle Droite Républicaine forme le vœu que John McCain soit élu ce mardi.

Mais quel que soit le prochain président des Etats Unis, la France et l’Europe ont partie liée avec l’Amérique.

Il ya là une nécessité vitale pour l'avenir du monde, de notre civilisation et de l'humanité.

Jean-François Touzé

Président de la NDR

 

Commenter cet article